N° 15  PRATIQUES ET REPRÉSENTATIONS | HISTOIRE & CIVILISATION

< N° 17 | N° 15 >

 NOUVEAUTÉS  

 COLLECTIONS


 Europe(s)  
 Textes en contexte  
 Pratiques et représentations  

 Contrées et Concepts  
 Transports & Mobilités  

 Mondes d'ailleurs 
 Jardins & Société 

 Synergies 
 Silver 

 Mondes du travail 
 Crises & conflits 

 Hors collection  
 Autres  

 Lez Valenciennes  
 Recherches Valenciennoises  
 Parcours  
 Val & Staps / ValenSciences  
 Echinox  

 THÈMES

 Art  
 Histoire & Civilisation  
 Littérature  
 Théâtre  
 Polytechnique  

 AUTEURS  

 COMMANDER  

 PRÉSENTATION PUV  
 LIENS  
 LETTRE INFORMATIQUE  
 CONFÉRENCES/ACTIVITÉS  
 CONTACT  

GRAND-PARENTALITÉ ET PATRIMOINE EN EUROPE OCCIDENTALE


Approche historique et juridique, de l’Antiquité à nos jours



Sous la direction d’Emmanuelle Santinelli-Foltz et Solange Segala

15,5 cm x 23 cm
198 pages - broché
2021
ISBN-13 978-2-36424-089-6
Prix € 18

L’évolution des sociétés occidentales contemporaines, tant sur le plan démographique que sur celui des modes de vie, a conduit à développer récemment la réflexion sur la grand-parentalité, en particulier sur la place et le rôle qu’ont, doivent ou peuvent avoir, les grands-parents, voire sur leurs droits, en particulier de visite ou de tutelle. Les problématiques ne sont cependant pas spécifiques à la fin du XXe et au début du XXIe siècle, puisqu’il y a toujours eu des grands-parents qui ont par ailleurs, pour certains, entretenu des liens avec certains petits-enfants, ?même si les questions ne se posent pas pour autant de la même manière à toutes les époques, ni, pour chacune d’elles, uniformément quels que soient le milieu social, la région, le sexe des individus, etc. Il convient donc de replacer les réflexions dans la longue durée et de cerner, avec des approches pluridisciplinaires, les évolutions, nullement linéaires, quant à la manière dont est perçue et vécue la grand-parentalité.
Ce volume qui entend y contribuer réunit des études historiques et juridiques centrées sur l’Europe occidentale, de l’Antiquité à nos jours : il se concentre sur la question du patrimoine, matériel et symbolique, et les transferts, descendants ou ascendants, opérés entre la génération des grands-parents et celle des petits-enfants, de manière à saisir les liens, multiformes et variables d’un cas à l’autre, qui peuvent en résulter, et donc comprendre la nature des relations entre les uns et les autres.