N° 8  PRATIQUES ET REPRÉSENTATIONS | LITTERATURE

< N° 9 | N° 7 >

 NOUVEAUTÉS  

 COLLECTIONS

 Lez Valenciennes  
 Recherches Valenciennoises  
 Parcours  
 Hors collection  
 Val & Staps / ValenSciences  
 Echinox  
 Autres  

 Europe(s)  
 Textes en contexte  
 Pratiques et représentations  
 Contrées et Concepts  
 Transports & Mobilités  

 THÈMES

 Art  
 Histoire & Civilisation  
 Littérature  
 Théâtre  

 AUTEURS  

 COMMANDER  

 PRÉSENTATION PUV  
 LIENS  
 LETTRE INFORMATIQUE  
 CONFÉRENCES/ACTIVITÉS  
 CONTACT  

LE SEL DE LA LANGUE - HOMMAGE à MICHèLE AQUIEN



> EXTRAITS

Etudes réunies par Anna Jaubert & Anne-Marie Paillet

15,5 cm x 21 cm
204 pages - broché
2015
ISBN-13 9782364240391
Prix € 19

Qu’attendre d’un ouvrage titré Le sel de la langue? Le fait de ne pas de payer de mots, en se situant délibérément sous l’enseigne de Michèle Aquien. Auteur de dictionnaires et de manuels de versification, mais aussi de L’Autre versant du langage, elle a ouvert une voie reliant la stylistique à la psychanalyse.

Le sel de la langue vise donc à penser la justesse de l’expression en dialogue avec l’impensé, voire l’impensable ou l’indécidable de l’infra-langagier. L’ouvrage renouvelle ainsi la question des enjeux du Signifiant, qu’il s’agisse de la justesse des mots, de la saveur plaisante des jeux de langues, ou du savoir qui travaille ce signifiant.

Au fil des contributions, Molière, Hugo, Hérédia, Perec, mais aussi Démétrios de Phalère, la poétesse Sappho, Huysmans, Echenoz, et même San Antonio se croisent dans un ouvrage où la verve des contributeurs fait miroir à celle de Michèle Aquien, et où les mots sous les mots esquissent l’autre versant des signes. Un travail collectif où la quête de vérité rencontre avec bonheur l’esprit qui, au fil du temps, fait affleurer le sel d’une langue, cette gabelle d’ « un grain de sel dans tes cheveux » chantée par Brassens...


> SOMMAIRE
Anna Jaubert, Anne-Marie Paillet – Présentations
Chapitre I: Juste le mot, ou le mot juste?
Olivier Soutet – Pour une extension du domaine de la morphologie: y a-t-il un morpheme i/j en français?;
Claire Fourquet-Gracieux – Au commencement était le terme. Le statut du mot dans Les Contemplations de Victor Hugo;
Suzanne Duval – Alchimie du vers dans le roman baroque;
Marc Porée – Version anglaise et autre versant du langage: « l’ici dans l’ailleurs ».
Chapitre II: saveurs ludiques
Mireille Huchon – Claude de Taillemont en Labérynthie;
Anne-Marie Paillet – Tours et détours de la communication: l’ironie de Moliere;
Florence Leca Mercier – Le romanesque mis à mal dans Les Grandes Blondes de Jean;
Françoise Rullier – « La philosophie de comptoir », digression et lieu commun chez San-Antonio.
Chapitre III: Echappées belles du sens
Pierre Chiron – « Plus or que l’or… »;
Dominique Maingueneau – Rêverie généalogique et investissement du signifiant: l’exemple de José Maria de Heredia;
Christelle Reggiani – La place de l’analyse: sur « Les lieux d’une ruse » de Georges Perec;
Gérard Berthomieu – L’homme aux rakis: sur l’autre versant d’une correspondance dans À Rebours de Joris-Karl Huysmans;
Eric Pellet – Postlude aux Michellanées.