N° 5  EUROPE(S) | HISTOIRE & CIVILISATION

< N° 6 | N° 4 >

 NOUVEAUTÉS  

 COLLECTIONS

 Lez Valenciennes  
 Recherches Valenciennoises  
 Parcours  
 Hors collection  
 Val & Staps / ValenSciences  
 Echinox  
 Autres  

 Europe(s)  
 Textes en contexte  
 Pratiques et représentations  
 Contrées et Concepts  
 Transports & Mobilités  

 THÈMES

 Art  
 Histoire & Civilisation  
 Littérature  
 Théâtre  

 AUTEURS  

 COMMANDER  

 PRÉSENTATION PUV  
 LIENS  
 LETTRE INFORMATIQUE  
 CONFÉRENCES/ACTIVITÉS  
 CONTACT  

POLITIQUES LINGUISTIQUES ET LANGUES AUTOCHTONES D'ENSEIGNEMENT DANS L'EUROPE DES VINGT-SEPT



> EXTRAITS

Sous la direction de
José Carlos Herreras

15,5 cm x 21 cm
2014
ISBN-978-2-36424-021-6
Prix € 26

En Europe, au cours du XXe siècle, les langues d'enseignement ont généralement été, dans la plupart des pays, des langues d'Etat. Certes, s'il existe des textes concernant la lutte contre la discrimination des minorités et en faveur de l'enseignement dans leur langue - notamment la Convention de l'Unesco du 14/12/1960 -, il faudra néanmoins attendre le dernier quart du siècle pour que les gouvernements prennent conscience du problème.
Sous l'impulsion de l'Union européenne et, surtout, du Conseil de l'Europe qui élabore la "Charte des langues régionales ou minoritaires" en 1992, les minorités linguistiques vont voir reconnaître leurs droits - en particulier, dans le domaine éducatif -, mais de façon inégale sur l'ensemble de l'Europe. Tous les pays de l'Union européenne n'ont effectivement pas signé la Charte, ou l'ont signée sans la ratifier, et ceux qui l'ont signée et ratifiée ne l'appliquent d'identique manière...
Face à une telle dispersion des pratiques et des perceptions, il convenait donc de proposer un ouvrage susceptible de proposer, enfin, une véritable cartographie des politiques linguistiques et langues autochtones d'enseignement dans l'Europe des vingt-sept.

> SOMMAIRE